**********

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

**********

Message  RouguyN le Mar 7 Fév - 8:00

Environ 25 millions de porcs sont élevés chaque année en France, dont plus de 90% de manière intensive : en France, on castre la quasi-totalité des porcs. La productivité est dont très importante pour satisfaire les besoins de l’humanité toujours en hausse. 2,2 millions de tonnes de porcs sont produits par an. La chair des porcs élevés de manière intensive est susceptible de dégager en cours de cuisson une odeur désagréable car les porcs ne sont pas élevés à l’air libre.
De plus, les porcelets sont retirés de leur mère vers 3-4 semaines, alors que l’âge naturel de sevrage se situe vers 3-4 mois. Ils sont mis dans des groupes destinés à l’engraissement. Le stress, la maladie et les conflits surviennent souvent lorsque des porcelets sevrés sont brusquement mélangés avec des porcelets non familiers. Dans leur première semaine de vie, les porcelets subissent la coupe et le meulage des dents, la coupe de leur queue, la castration pour les mâles. Ces opérations sont quasi systématiques en France, sans prise en charge de la douleur. Les porcs sont élevés à l’intérieur, souvent dans des bâtiments surpeuplés, sur du béton nu ou sur caillebotis intégral, sans litière. Depuis 2003, le « milieu de vie» des cochons doit être enrichi par des matériaux permettant des activités de recherche et de manipulation : paille, foin , bois , sciure… Dans les faits, peu d’élevages se conforment à cette obligation communautaire et optent pour des objets inadaptés, tels que des chaînes comme le montre l’image ci-dessous… Leur taux de mortalité est élevé : 20% des porcs meurent avant le jour de l’abattage.
(Source : www.planetoscope.com)


Photographie de porcs enchaînés élevés de manière intensive

Non seulement, le coût énergétique pour produire de la viande de porc est faible mais l’élevage intensif pollue aussi. Le porc, viande la plus consommées au monde (36.3% de la consommation), représente 9.5% des émissions de GES dû à l’élevage intensif.
(Source : www.lemonde.fr)

L’institut de filière porcine relève une consommation journalière de 3.5 litres d’eau par porc en post-sevrage, 7 litres en engraissement, 17 litres en gestation et 25 litres en lactation : cela fait 52.5 litres d’eau utilisés.
(Source : www.viandesetproduitscarnes.fr)



RouguyN

Messages : 5
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum