**********

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

**********

Message  emmaH le Mar 7 Fév - 10:18

La culture intensive du maïs (onglet 4)

La culture intensive est un système de production agricole fondé sur l’optimisation de la production par rapport à la surface cultivée . Cette méthode repose sur une mécanisation aussi appelée machinisme ( développement et généralisation des machines commençant au XVIII siècle en Europe ), poussée ainsi que sur l'usage d'engrais, de pesticides, de fongicides et d'herbicides dans le but de produire plus.




Le maïs est une plante très exigeante en eau, en lumière et en fertilisants. Il lui faut donc un sol meuble, riche en matière organique , profond,humide et bien drainé .

Cette plante particulièrement demande beaucoup d'attention. Elle a besoin comme dit précédemment d’être souvent arrosée. Les agriculteurs utilisent donc un système d'irrigation.

Cette opération humaine consiste à amener de l'eau supplémentaire à des cultures :
en cas de manque ou d'insuffisance d'eau d'origine naturelle (pluie ou nappe phréatique) ;
dans des régions arides ou au climat très sec ;
pour des cultures qui demandent plus d'eau qu'elles ne peuvent en trouver sur place (maïs, coton...).
Certes les machines engendrent un fort gain de temps pour les agriculteurs mais elles consomment beaucoup d'énergie : 63,3 GJ par an et par hectare cultivé. Environ 70 % des ressources mondiales en eau sont utilisés pour l'irrigation des cultures aujourd'hui.
Sensibles aux ravageurs , les maladies se transmettent facilement. Il existe alors une lutte chimique contres les insectes, animaux et maladies qui ravagent les cultures . Les agriculteurs traitent les champs en utilisant des intrants  telles les engrais et produits phytosanitaires . L'usage des intrants et les dépenses énergétiques engendrées évoluent au fils des années . En effet, depuis 1950 on observe une forte augmentation d'usage d'engrais et d'autres produits ainsi que l'augmentation des taches mécanisées. Certes les agriculteurs gagnent plus de temps et augmente leur productivité mais cela n'a pas que des aspects positifs.

L'usage des intrants a des conséquences sur l'environnement ainsi que sur la santé des êtres vivants. Ils engendrent : -une pollution des sols, des eaux ainsi que de l'air ce qui peut provoquer de graves maladies ( cancer)et des problèmes de santé comme l'empoisonnement , des maladies de la peau, des problèmes respiratoires ( asthme) , ou bien des troubles des systèmes nerveux et reproductif ( stérilité).
                                               -la baisse de nombreux pollinisateurs et de la biodiversité en général .
La mécanisation poussée engendre, elle aussi, une perte de la biodiversité.
Les nappes phréatiques s’épuisent a cause de l'utilisation des systèmes d'irrigation .

Les rendements varient entre 2 et 5 tonnes par hectare de maïs en fonction des sols , de la pluie et de l'apport d'engrais( environ 25%  de rendement en plus qu'une culture non intensive).

Les agriculteurs utilisent beaucoup de semence de maïs (15 à 25kg afin de produire plus ), 100kg d'engrais chimique et 2 litres d'herbicides par hectare, absents ou en faibles quantités dans les cultures AB de maïs.

Sources : manuel de svt , magazines

https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_intensive
http://www.anova-plus.com/blog/culture-intensive-les-consequences/

emmaH

Messages : 2
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum