**************

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

**************

Message  maevaA le Mar 7 Fév - 9:57

L'agriculture biologique (AB) est un mode de culture réglementé, contrôlé par l'Europe.
Cette agriculture a pour but d'être durable en respectant la biodiversité mais également les équilibres
naturels. Elle permet d'avoir des produits de qualité qui ne sont pas dangereux pour l'environnement, la
santé des humains, des animaux et des végétaux.

C'est l'éleveur qui permet de maintenir l'équilibre entre ses cultures, ses ressources et l'animal. Les
éleveurs sont en possession de petites fermes ce qui favorise l'économie local.
Les sols où les porc sont élevés sont suffisamment fertiles et riches grâce au compost produit par les
porcs eux-mêmes. Le maintien de la matière organique permet aux plantes comme le colza de se développer sur les sols et d'être consommées par les porcs biologiques.
Le cahier des charges de l'élevage biologique interdit toute utilisation de produits chimiques tels que les
pesticides et même les herbicides pour empêcher la destruction des milieux naturels.
Suite aux attentes et à la demande des consommateurs de porcs, de nouvelles races ont été créées
comme par exemple le Landrace qui présentent comme particularité d'être 30 à 50 % moins gras que la
normale.

L'alimentation est une ressource primordiale pour l'animal. Par conséquent l'alimentation du porc se
doit d'être la meilleure pour celui-ci. Un éleveur de porc biologique doit produire au moins 40% des
aliments que l'animal consomme. L'alimentation est adaptée en fonction de l'âge et des besoins
nutritionnels du porc en tenant compte des saisons. Leur alimentation est naturelle; elle est exclus
les OGM et tout autre produit chimique pour pouvoir maintenir l'animal en bonne santé. Par exemple
les porcs trouvent leurs protéines dans les pois et la féverole cultivés de manière naturelle.
L'eau est une autre ressource primordiale qui est préservée de la pollution du sol par les différents produits
chimiques. En moyenne un porc consomme 4 à 7 litres d'eau par jour. Il est donc nécessaire pour l'animal
qu'il puisse disposer de suffisamment de points d'eau pour pouvoir s'abreuver.

Le bien-être de l'animal consiste à lui prodiguer des soins. Par exemple l'éleveur
peut administrer un traitement antibiotique seulement une fois par animal. Il est également placé dans
un milieu adapté à ses besoins. Le porcelet reste le plus longtemps possible avec sa mère ( 6 mois de
sevrage pour que le porcelet soit plus vigoureux, et donc, de meilleure qualité ). Sa croissance se
déroulera naturellement.

Enfin, l’utilisation de certaines races favorise le maintien de la biodiversité. Les milieux naturels ( ex : haie) participant au développement de la faune et la flore sont préservés, et les produits chimiques qui
détruisent le milieu naturel sont interdit. ( ex : pesticides, insecticides )

En 2015, le nombre de porcs biologiques abattus était de 100 576 ( INTERBEV, 2016 ) soit une croissance de 2% par rapport à 2014. Preuve que l’agriculture biologique se développe.

L'image présente une agriculture biologique de porcs élevés en groupe, libres de leurs mouvements, et qui ont accès à l’extérieur et à une aire de repos paillée propre et sèche.


source : http://www.porcbiologique.fr/porc-biologique/l-elevage/

maevaA

Messages : 8
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum